017/075 40 52

Lun - ven9h - 17h

Actuellement indisponible
Voir tous les thèmes »

5 conseils pour préparer au mieux votre course à pied

Course a pied

Quand vous commencez à aimer la course à pied, vous êtes rapidement à la recherche d’un nouveau défi, comme une compétition. Que ce soit pour battre un record personnel ou pour profiter de l'ambiance, vous n'avez qu'une idée en tête : franchir la ligne d’arrivée. Nous vous donnons quelques conseils pour démarrer la course du bon pied et la finir comme il se doit.

1. Faites attention à votre alimentation

Tout le monde peut bénéficier des bienfaits d’une alimentation saine et équilibrée, mais pour les sportifs, elle est encore un peu plus importante. Une bonne alimentation contribue à améliorer votre performance sportive. Vous avez besoin de vitamines, d’eau et d’énergie en quantités suffisantes afin d’obtenir les meilleurs résultats. Il est important de faire le plein en glucides (hydrates de carbone) quelques jours avant la compétition. Ceux-ci sont présents dans des aliments comme le pain, les pâtes, le riz et les pommes de terre. Il est également important de manger un repas léger avant un entraînement ou une compétition.

Durant un effort, vous perdez également beaucoup d’eau et d’énergie. C’est pourquoi il est conseillé de combler ces manques à temps et d’éviter la déshydratation. Buvez donc suffisamment avant, durant et après l’effort. Dépendant de la durée et de l’intensité vous pouvez opter pour l’eau ou pour une boisson isotonique.

2. Portez des vêtements adaptés et des chaussures confortablesCourse à pied

La chose la plus importante dont un coureur aura besoin est les chaussures : celles-ci donnent l’amortissement, la flexibilité et la stabilité nécessaires, et peuvent donc aider à éviter les blessures. La chaussure parfaite n'existe pas, pour la simple et bonne raison que les pieds et la façon de courir diffèrent d'une personne à l'autre. Dans le doute, demandez conseil à un expert.

De plus, vos vêtements peuvent avoir une influence sur votre performance. Adaptez-les donc aux conditions météorologiques. Quand il fait froid, il est conseillé d'enfiler plusieurs couches de vêtements. Testez vos vêtements durant l’entraînement et ne portez pas de nouvel équipement pendant la compétition. De nouveaux vêtements peuvent irriter la peau et des chaussures que vous n’avez jamais mises peuvent causer des ampoules.

3. Soyez à l’écoute de votre corps

Durant la préparation de votre compétition, il est important d’être à l’écoute de votre corps. Préparez bien vos entraînements, mais n’en faites pas trop. Si vous n'êtes pas au top de votre forme ou si vos courbatures persistent, n'hésitez pas à prendre une petite pause. Dans le cas contraire, vous serez confronté tôt ou tard à une blessure. Par conséquent, il est possible que vous ayez besoin de plus de temps pour récupérer ou que vous ne soyez tout simplement pas capable de participer à la compétition.

4. Diminuer progressivement l’effort jusqu’au jour de la compétition

Afin de briller pendant la compétition, il est conseillé de diminuer progressivement l’effort. Cela veut dire que vous continuez à vous entraîner, mais le volume d’entraînement doit sensiblement diminuer. Ainsi, vos muscles récupèrent et peuvent se donner à fond pendant la compétition.

5. Connaissez le parcours

En dernier lieu, il est conseillé de connaître le parcours de votre compétition. Ainsi, vous savez ce qui vous attend et il n’y a pas de surprises. En explorant le parcours, vous pouvez parfaitement organiser votre compétition, vous savez à quels endroits vous pouvez accélérer ou ralentir et où se trouve le point de ravitaillement.

Si vous n’oubliez pas ces conseils, vous pouvez vous préparer de façon optimale pour votre compétition, voire même réaliser une excellente performance ! Bonne chance !