Voir tous les thèmes »

Arrêter de fumer et la grossesse

Vous savez probablement déjà que fumer est mauvais pour votre santé et celle de votre entourage. Mais saviez-vous que le tabagisme avait également des conséquences sur votre fertilité, et même sur votre grossesse ? La cigarette affecte la fertilité des hommes ainsi que celle des femmes. Essayez d’arrêter de fumer dès le moment où vous essayez de tomber enceinte, et non lorsque vous apprenez votre grossesse.

Les conséquences sur la fertilité

Chez les femmes

La cigarette diminue le nombre d’ovocytes dans votre organisme ainsi que la qualité des ovocytes restants. Les ovules de mauvaise qualité rencontrent plus de difficultés à se nicher dans l’utérus. Le tabagisme peut également provoquer une ménopause précoce.

Chez les hommes

Le tabagisme peut aussi être nocif pour les hommes. Il peut en effet affecter la qualité de votre sperme : la cigarette diminue votre mobilité spermatique, réduisant ainsi vos chances de grossesse.

Fumer influence également vos relations sexuelles. Les femmes souffrent souvent de sécheresse vaginale et les hommes peuvent rencontrer des problèmes d’érection. Un couple, dont les deux partenaires fument, est quatre fois plus susceptible d’échouer que les couples qui ne fument pas. Arrêter de fumer peut augmenter vos chances de tomber enceinte. En effet, certaines conséquences négatives ne sont pas irréversibles. Si vous décidez de continuer de fumer, vous pouvez utiliser des techniques d’insémination médicale comme la FIV, mais vos chances de tomber enceintes sont plus faibles que celles d’un couple non-fumeur.

Les conséquences sur la grossesse

Fumer pendant la grossesse comporte de nombreux risques pour l’enfant (à naître). Il est donc essentiel que vous arrêtiez de fumer.

Les risques pour l’enfant (à naître) sont :

  • Retard de croissance
  • Faible poids à la naissance
  • Plus de risques d’asthme, de diabète, de dysfonctionnement de la glande thyroïde, de mort subite du nourrisson
  • Troubles respiratoires
  • Symptômes de sevrage
  • Naissance prématurée

Pour les mamans, fumer comporte divers risques. Le tabagisme augmente le risque de grossesse extra-utérine et de fausse-couche. Fumer entraîne également un risque de saignement, de décollement placentaire et de rupture prématurée des membranes. Les mamans fumeuses produisent aussi moins de lait.

Pendant la grossesse

Vous fumiez alors que vous étiez enceinte sans le savoir ? Nous vous conseillons alors de consulter votre gynécologue, votre médecin de famille ou votre sage-femme. Ils sauront vous renseigner sur les divers risques et pourront suivre au mieux votre grossesse. Le tabagisme passif nuit également gravement à votre santé. Essayez donc d’éviter les zones fumeurs pendant votre grossesse. Même si personne n’y fume, les substances toxiques restent longtemps dans l’air. Le bébé absorbe les substances nocives que la mère respire.

Fumer est donc nocif aussi bien pour vous que pour votre enfant avant, pendant et après votre grossesse. Trouvez-vous difficile d’arrêter de fumer pendant votre grossesse ? Consultez un médecin ou une sage-femme. Le mythe selon lequel arrêter de fumer cause tellement de stress que ça en devient nocif pour la mère et le bébé est une idée reçue. De plus, vous avez droit à une intervention pour un certain nombre de consultations avec un médecin ou un tabacologue reconnu. Ce n’est pas une bonne idée de réduire le nombre de cigarettes. Il est préférable d’arrêter de fumer immédiatement, parce que si vous fumez moins de cigarettes, vous inhalez généralement plus profondément. Essayez de vous distraire avec des activités comme la natation ou le yoga pendant la grossesse, ou commencez par dresser la liste de naissance de votre bébé.