04-11-2019 | Affections

Le bouton de fièvre : l’ennuyeux virus de l’herpès simplex

Écrit par Niels lèvres

Environ une personne sur cinq a déjà souffert d’un bouton de fièvre sur les lèvres. C’est le virus de l’herpès simplex qui est généralement responsable de cette affection cutanée bénigne mais très contagieuse. Souvent, cette infection survient chez les enfants, amateurs de bisous et de câlins. Le virus, une fois contracté, reste présent dans l’organisme toute la vie et réapparaît, entre autres, dès que les défenses naturelles sont affaiblies.

Les différents types de boutons de fièvre

Il existe différents virus de l’herpès. Ce groupe de virus peut causer diverses maladies comme la varicelle, le zona et l’herpès labial. Le virus de l’herpès simplex est responsable de boutons de fièvre douloureux, dans certains cas autour de la bouche et, dans d’autres cas, sur les organes génitaux et leurs pourtours. Il en existe deux types.


Type I (HSV-I)

Cette forme du virus est la plus fréquente chez l’être humain et se reconnaît aux cloques rouges et douloureuses sur les lèvres et autour de la bouche. Ce type de virus peut également causer de l’herpès génital lorsqu’il est en contact avec les organes génitaux.


Type 2 (HSV-2)

Ce type de virus est connu sous le nom d’herpès génital et se manifeste principalement par des ampoules rouges sur les organes génitaux et leurs pourtours, mais le virus peut aussi atteindre les muqueuses de la bouche ou les tissus autour de la bouche.  


Les symptômes du bouton de fièvre

Une grande partie des porteurs du virus de l’herpès simplex ne développera jamais de boutons de fièvre. Ainsi, 80 % de la population est porteuse du virus, mais seulement 20 % des personnes environ souffrent d’herpès labial. Si vous faites partie des 20 % de ceux qui souffrent de boutons de fièvre, vous connaissez probablement les symptômes tels que les taches rouges, les ampoules remplies de liquide et les croûtes. Le bouton de fièvre est plus susceptible de survenir en cas d’affaiblissement du système immunitaire, lié au stress, à la fatigue ou à la maladie. L’éclosion du virus se déroule en plusieurs phases. 


Le développement du bouton de fièvre

Au début, une sensation de picotement et de brûlure se fait ressentir au niveau de la lèvre, les jours précédant l’éclosion. Quelques jours plus tard, une tache rouge apparaît sur la lèvre et fait ensuite place à une ampoule remplie de liquide. Cette ampoule peut engendrer une sensation de battement et de douleur dans la lèvre. Lorsque la cloque gonfle et finit par éclater, une petite plaie se forme puis se dessèche pour former une croûte. Une fois que la croûte disparaît, le bouton de fièvre est guéri.  


L’infection du bouton de fièvre

En raison de sa nature hautement contagieuse, le virus de l’herpès simplex se propage très rapidement d’une personne à l’autre. À chaque fois que vous avez un bouton de fièvre, vous pouvez contaminer d’autres personnes. La plupart des infections apparaissent avant l’âge de cinq ans. En effet, les enfants reçoivent beaucoup de bisous et de câlins. Ils entrent donc facilement en contact avec le virus. En plus des contacts intimes comme les baisers et les câlins, le virus peut aussi se transmettre facilement via les serviettes, les mouchoirs, les verres et les couverts. De plus, le virus est souvent véhiculé par les mains qui ont été en contact avec le bouton de fièvre. 


Le traitement du bouton de fièvre

Malheureusement, le virus de l’herpès ne peut être éradiqué. Une fois contracté, le virus s’installe dans l’organisme pour le reste de la vie. Il n’y a pas grand-chose à faire pour traiter un bouton de fièvre qui, heureusement, disparaît habituellement de lui-même après une semaine à dix jours. Néanmoins, un médicament antiviral peut accélérer un peu le processus de guérison. Ces médicaments se présentent généralement sous forme de crèmes ou de gels et peuvent accélérer le processus de guérison de quelques jours. Il est primordial de commencer le traitement le plus tôt possible, dès l’apparition d’une poussée.    


Conseils et astuces concernant le bouton de fièvre : mieux vaut prévenir que guérir

Si vous souffrez vous-même de boutons d’herpès, mieux vaut tâcher d’éviter d’infecter les autres. Ne touchez pas le bouton, car le virus se retrouverait alors sur vos mains. Lavez-vous donc soigneusement les mains si vous touchez la cloque. D’une part, pour prévenir toute contamination, ne partagez pas vos verres, vos couverts, ni votre serviette de bain. D’autre part, les contacts intimes comme les baisers sont, bien entendu, fortement déconseillés. 
Si vous êtes porteur du virus, vous pouvez aussi essayer d’empêcher qu’il n’éclose. Pour ce faire, veillez à avoir suffisamment de sommeil pour contrer la fatigue. En outre, tâchez d’éviter les situations stressantes et de maintenir votre système immunitaire au top. Enfin, un baume pour lèvres peut également vous aider à réduire le risque de bouton de fièvre, en été comme en hiver.

Nous désirons connaître votre opinion, partagez-la avec nous ici
Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.