13-07-2018 | Le bien-être

Choisissez bien votre bas de compression médicale pour prévenir la thrombose en avion

Chers voyageurs, les vacances sont là. Nous allons enfin pouvoir profiter de ces moments de détente et de divertissement. C'est exactement la raison pour laquelle je souhaite aborder un sujet un peu moins connu aujourd'hui, mais non moins essentiel : les bas de compression médicale pour les longs voyages. Ils concernent aussi bien les trajets en bus, en voiture, ou en train que les vacances en avion.

Les bas de compression médicale

Pourquoi diable enfiler de tels bas ? En effet, ils ne sont pas très glamour ni confortables, ils sont très serrant et difficiles à enfiler, bref, les vacances commencent bien !

Cependant, vous devez savoir que chacun d'entre nous court le risque de voir se former un caillot (un thrombus) dans les veines (c'est ce que l'on appelle la thrombose) en cas de position assise prolongée. La thrombose est plus fréquente en cas de voyage en avion ou en bus, car l'espace réduit diminue la possibilité de mouvements, ce qui entrave la circulation sanguine et augmente le risque de coagulation du sang.

Lorsque ce phénomène survient dans les veines profondes des jambes, on parle de thrombose veineuse profonde (= TVP).

Le syndrome de la classe économique

Thrombose en avionUne fois que l'avion a atterri (et jusqu'à 8 semaine après le vol), le caillot peut se détacher lorsque l’on se remet en mouvement. Il se retrouve alors dans la circulation sanguine et peut gagner les poumons. Les conséquences peuvent être sérieuses, comme une douleur intense au niveau de la poitrine, de la dyspnée (une difficulté à respirer) ou encore, une embolie pulmonaire, qui peut entraîner la mort.

Ce syndrome est donc appelé « le syndrome de la classe économique ». Cependant, il touche également la « business class » ou les personnes qui voyagent en train, en voiture ou en bateau, bref, tous ceux qui gardent une position assise prolongée (plus de 3 heures). De plus, le risque de thrombose veineuse augmente avec la durée de la position assise, comme en cas de vol intercontinental de plus de 8 heures, par exemple. Par ailleurs, l'altitude joue un rôle en favorisant la formation de caillots dans les veines.

Important : tout le monde doit en être conscient, même les patients qui ne sont pas à risque. D'ailleurs, de petits caillots se forment chez de nombreuses personnes lorsqu'elles restent longtemps assises, mais ils se dissolvent rapidement lorsqu'elles se remettent en mouvement. Vous trouverez dans cet article davantage d'informations et nos conseils pour prévenir la thrombose en avion.

Choisissez bien votre bas de compression médicale pour prévenir la thrombose en avion

Une des mesures de prévention essentielle est le port de bas de compression médicale de classe 1 (18,0-21,0 mmHg (= 2,40-2,80 kPa)). Attention : ces bas ne sont pas de simple bas de contention ! Les bas de compression médicale (un modèle jusqu'au genou suffit) exercent une pression plus importante au niveau de la cheville, qui diminue progressivement jusqu’au genou. Vous devez veiller à ce qu'ils serrent suffisamment mais pas trop. En effet, une pression trop importante pourrait également provoquer la formation de caillots ! Voilà pourquoi il est crucial de choisir le bon bas de compression. Mieux vaut demander conseil à un spécialiste, comme votre pharmacien, par exemple.

Même s'ils ne sont pas très beaux, s’ils sont inconfortables et difficiles à enfiler, ils sont essentiels pour prévenir la formation de caillots dans le sang pendant les longs trajets et protéger ainsi votre corps et votre santé. Vous pouvez ainsi éviter de gros désagréments en portant tout simplement des bas de compression médicale pour voyager !

Il ne vous reste plus qu'à profiter de vos congés, bonnes vacances !

Kristien

Nous désirons connaître votre opinion, partagez-la avec nous ici
Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.