21-11-2018 | Le bien-être

Les examens arrivent ? Optimisez votre mémoire

Pendant les examens, les étudiants sollicitent constamment leur mémoire, ce qui mobilise une énergie considérable. Pour recharger les batteries, il existe trois piliers fondamentaux, à savoir :

  • une alimentation saine,
  • une bonne nuit de sommeil,
  • des moments de détente.

Ces maîtres-mots sont tout aussi importants qu’une bonne prise de notes.

Une alimentation saine favorise le bon fonctionnement du cerveau pendant les examensUne alimentation saine favorise le bon fonctionnement du cerveau

Des repas irréguliers et mauvais pour la santé (sucreries, fast food, etc.) n’apporteront pas l’énergie nécessaire aux étudiants pour réviser, contrairement aux repas sains et équilibrés, lorsqu'ils sont pris dans le calme. En effet, une alimentation saine et varié permet d'augmenter l’efficacité de la mémoire. Par conséquent, il est préférable de consommer davantage de fruits et de légumes, et de privilégier les produits laitiers, la viande et le poisson, car ils constituent une source essentielle de vitamines et de minéraux.

Les plats que vous concoctez ne vous procurent pas assez d’énergie ? Vous n’avez pas le temps d’exploiter votre talent de « chef cuistot » au kot ? N’hésitez pas à combiner une alimentation équilibrée à des compléments alimentaires et vitamines pour la mémoire, si vous ne consommez pas suffisamment d’antioxydants. De plus, les minéraux (comme le fer, le magnésium, le calcium, etc.) favorisent notamment une bonne circulation sanguine et ont des bienfaits sur la fonction cérébrale.

Toutefois, les compléments alimentaires ne sont pas des produits miracles. Leur principal objectif est simplement de soutenir votre condition physique et mentale.

Vous pouvez également tenir votre « esprit » éveillé grâce, entre autres, au café, au thé et au coca et ainsi diminuer la fatigue et accroître la concentration. Cependant, les personnes cardiaques doivent consommer ces boissons avec modération, car elles contiennent de la caféine et peuvent donc provoquer des palpitations cardiaques et de l’insomnie. De plus, comme ce sont des substances excitantes, évitez bien entendu de les consommer en fin de journée ou à l'approche du coucher.

En plus d’améliorer l’apport en oxygène vers le cerveau, le ginkgo-Biloba, comme celui de Soria, par exemple, pourrait également stimuler la mémoire des personnes âgées.

Le curcuma pour la mémoire ?

Vous connaissez certainement le curcuma pour son action anti-inflammatoire naturelle et ses propriétés antioxydantes. Saviez-vous qu’il est également utilisé dans le traitement de la maladie d'Alzheimer ?

C’est ce qu’a démontré une étude de 18 mois menée sur des personnes de 50 à 90 ans, qui souffraient de perte de mémoire légère. La moitié d’entre elles a reçu deux fois par jour un traitement à base de curcuma, alors que l’autre a reçu un placebo.

Après analyse, les chercheurs ont constaté une amélioration de 28 % de la mémoire et de l’humeur chez les sujets qui avaient reçu du curcuma. Selon Gary Small, le scientifique principal de cette étude, cette amélioration est peut-être liée à la réduction de l’encéphalite, qui est souvent associée à la maladie d’Alzheimer et à la dépression légère. La prise de curcumine à long terme pourrait donc avoir des effets bénéfiques sur la mémoire, mais une étude de plus grande ampleur doit encore déterminer, entre autres, si ces effets varient avec l’âge.

Notre future intelligence

Il est intéressant de constater que l’« intelligence future » se constitue dès notre plus jeune âge. Le sang fournit de l’énergie nécessaire à l’organisme en transportant l’oxygène dans les artères et les veines. Avec l’âge, ces canaux  rétrécissent et se bouchent. Par conséquent, cela peut avoir un effet néfaste sur la concentration et la mémoire. En suivant un régime alimentaire sain dès le plus jeune âge, nous pouvons éviter ou ralentir ce processus, ce qui améliore notre mémoire « vieillissante ». Évitez donc les graisses, pratiquez une activité physique régulièrement, limitez votre consommation d’alcool, de sel et de café, et ne fumez pas. Votre mode de vie actuel contribue à votre état de santé future.

Si, malgré ces conseils et ces compléments alimentaires, vous ne constatez aucune amélioration, il est préférable de consulter votre médecin avant d’envisager l’utilisation de stimulants (éphédrine, méthylphénidate).

Ces stimulants ne sont disponibles que sur ordonnance. L’inconvénient est que ces produits peuvent engendrer une accoutumance et une dépendance. Par conséquent, vous ne pouvez plus vous en passer. Ne vous ruez donc pas trop vite dessus !

Enfin, n’oubliez pas qu’un mode de vie sain et une bonne nuit de sommeil sont essentiels et peuvent vous aider à diminuer le stress des examens.

Nous désirons connaître votre opinion, partagez-la avec nous ici
Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.