Voir tous les thèmes »

L'intoxication au monoxyde de carbone

Lorsque l’hiver est de retour et que l’on rallume le chauffage, on entend malheureusement parfois aux informations des cas de décès par intoxication au monoxyde de carbone. Elle est d’ailleurs la première cause de mortalité en Belgique et en France. Qu’est-ce qu’une intoxication au carbone et comment survient-elle ? Mais surtout, comment la détecter et l’éviter ? Vous découvrirez ci-dessous toutes les réponses à vos questions à ce sujet.

monoxyde carboneQu’est-ce que l’intoxication au carbone ?

Cette intoxication survient en cas d’inhalation du gaz appelé monoxyde de carbone (CO), produit par la combustion incomplète de gaz (gaz naturel, butane ou propane), de charbon, de mazout, de pétrole ou de bois. Il se forme lorsque l’apport d’oxygène est insuffisant, ce qui empêche le CO de s’oxyder et de se transformer ainsi en CO 2 . Le CO est incolore et inodore, il est donc difficile voire impossible à détecter dans l’air, à moins de disposer d’un détecteur.

Les intoxications au monoxyde de carbone sont souvent liées aux appareils de chauffage, aux cheminées ou aux moteurs à combustion interne (qui fonctionnent au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou encore, à l’éthanol). En effet, ces appareils peuvent dégager du CO, surtout s’ils sont vétustes ou défaillants. Presque 8 intoxications au monoxyde de carbone sur 10 sont le résultat d’un accident à domicile, le plus souvent causé par une chaudière, et plus de 75 % des intoxications surviennent entre octobre et mars.

Enfin, une intoxication au carbone peut également survenir dans une voiture, notamment en cas d’incendie ou de feu couvant, car de grandes quantités de CO peuvent s’en dégager. L’intoxication au monoxyde de carbone peut d’ailleurs être causée par tout type de machines et de véhicules à moteur.

Presque 8 intoxications au monoxyde de carbone sur 10 sont le résultat d’un accident à domicile, le plus souvent causé par la chaudière, et plus de 75 % des intoxications surviennent entre octobre et mars.

Quels sont les symptômes d’une intoxication au carbone ?intoxication monoxyde carbone

Les symptômes sont très peu spécifiques et ressemblent à ceux de la grippe. De plus, ils surviennent généralement à la même période, ils sont donc difficiles à différencier. Ils peuvent survenir dans un délai de quelques minutes à quelques heures, en fonction de la quantité de CO émise. En effet, le CO se fixe sur l’hémoglobine à la place de l’oxygène, ce qui diminue le taux d’oxygène dans le sang et donc, l’apport aux différents organes. Plus la quantité de CO est dès lors élevée, plus les conséquences sont graves et rapides.

Vous trouverez ci-dessous les différents symptômes de l’intoxication au monoxyde de carbone avec les délais approximatifs de leur apparition en fonction de la concentration de monoxyde de carbone. Une intoxication aigüe (une grande quantité de CO dans une pièce très confinée) peut entraîner un arrêt respiratoire et donc la mort.

Les symptômes de l’intoxication au monoxyde de carbone

  • Malaise
  • Maux de tête
  • Nausées, voire vomissements
  • Vertiges
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Faiblesse/fatigue persistante en cas d’intoxication chronique
  • Essoufflement
  • Confusion mentale
  • Etc.

Les délais d’apparition des symptômes vont de plusieurs heures à quelques respirations, en fonction de la concentration de monoxyde de carbone :

Koolmonoxideconcentratie Symptoom Tijdspanne van optreden van symptomen Fatale afloop bij besloten en continue blootstelling
0,0035% Maux de tête 6 à 8 h  
0,01% Légers maux de tête 2 à 3 h  
0,02% Légers maux de tête 2 à 3 h  
0,04% Céphalées frontales 1 à 2 h  
0,08% Étourdissements,
nausées, convulsions
45 minutes  
0,16% Maux de tête, vertiges, nausées 20 minutes Moins de 2 heures
0,32% Maux de tête,
étourdissements,
nausées
5 à 10 minutes 30 minutes
0,64% Maux de tête, vertiges 1 à 2 minutes Moins de 20 minutes
1,28% Verlies van bewustzijn 2 à 3 respirations Moins de 3 minutes

 

Quelles sont les séquelles de l’intoxication au carbone ?

Des troubles neurologiques peuvent survenir en conséquence d’une intoxication au carbone, comme une irritabilité, des troubles de la mémoire, des mouvements anormaux, mais aussi des troubles cardiaques, respiratoires, ou sanguins. Enfin, chez les enfants, les troubles neurologiques peuvent entraîner un retard de croissance.

Comment détecter une intoxication au carbone ?

En plus des symptômes, il est essentiel de tenir compte des circonstances d’apparition de l’intoxication :

  • Quel est votre type de chauffage ?
  • Avez-vous un chauffe-eau au gaz ou une chaudière pour le chauffage central ? Sont-ils vétustes ou mal entretenus ?  
  • D’autres personnes souffrent-elles des mêmes symptômes dans la maison ?
  • Les symptômes surviennent-ils toujours au même endroit ou au même moment de la journée ?
  • Etc.

Que faire en cas d’intoxication au carbone ? position laterale securite

Si vous suspectez une intoxication au carbone, il faut agir vite :

  • Si vous êtes dans une autre pièce qu’une victime inconsciente, appelez les secours et évaluez les dangers pour vous-même avant de pénétrer dans le local.
  • Ouvrez les portes et les fenêtres pour aérer la pièce, si cela ne vous met pas en danger.
  • Appelez les secours et précisez que vous pensez qu’il s’agit d’une intoxication au CO. Mentionnez aussi l’état de la victime (surtout si elle est inconsciente).
  • Arrêtez l’appareil en cause si c’est possible.
  • Sortez la ou les victimes du local.
  • Placez la victime en position latérale de sécurité si elle est inconsciente. Vous lui éviterez ainsi d’étouffer en cas de vomissement.

Si vous suspectez une intoxication au carbone, il faut agir vite !

Comment éviter l’intoxication au monoxyde de carbone ?

  • Aérez quotidiennement toutes les pièces, au moins 10 minutes, entretenez correctement vos systèmes de ventilation et veillez à ce que les entrées et sorties d’air soient dégagées (notamment dans la salle de bain).
  • Faites contrôler chaque année votre système de chauffage avant l’hiver. Faites appel à un professionnel pour réaliser l’entretien de vos installations d’eau chaude et des conduits de fumées.
  • Installez éventuellement un détecteur de monoxyde de carbone.
  • Respectez les instructions d’utilisation des appareils à combustion et ne laissez jamais un chauffage d’appoint allumé en continu.
  • Veillez à ce que les groupes électrogènes soient placés à l’extérieur du bâtiment et n’utilisez jamais une cuisinière, un brasero, un barbecue pour vous chauffer, ni aucun appareil qui ne soit prévu à cet effet.

intoxication co

Quel est le traitement de l’intoxication au monoxyde de carbone ?

Les secours administreront de l’oxygène pur et réaliseront la réanimation cardio-pulmonaire si nécessaire. Par ailleurs, ils prendront en charge les éventuelles complications comme les convulsions, les troubles cardiaques, l’œdème pulmonaire ou l’acidose. Chez les enfants gravement intoxiqués, le retard de développement figure parmi les complications les plus graves et nécessite un suivi prolongé.