24-09-2018 | Le bien-être

Le mal de dents : les causes et les solutions

Nombreux sont ceux pour qui le mal de dents est la pire des douleurs. Le mal de dents peut avoir différentes causes. Pour vous aider à y faire face, voici un aperçu des quelques causes à l’origine du mal de dents. Je vous propose également un certain nombre de solutions si vous n’arrivez plus à supporter la douleur. 

Les causes du mal de dents

Généralement, le mal de dents aigu est causé par des cavités (caries) qui stimulent le nerf dentaire. Par ailleurs, d’autres causes sont possibles : un abcès, une inflammation des gencives ou du canal radiculaire ou nerveux, des lésions dans la bouche, sur les dents ou à la mâchoire, ou encore un plombage qui a sauté. Enfin, la douleur peut être provoquée par les dents de sagesse ou de l’érosion dentaire (l’émail de vos dents s’est affiné ou a disparu). Nous allons examiner plus en détail un certain nombre de ces causes ci-dessous. 

L’abcès

Éviter ou reporter un traitement dentaire peut provoquer, entre autres, un abcès. Si vous ne soignez pas vos caries ou si vous tardez à le faire, votre couche d’émail sera probablement abîmée, suivie par la dentine. Ensuite, les bactéries atteignent le noyau mou de votre dent. Par ailleurs, un abcès peut aussi être provoqué par une gingivite, lorsqu’une trop grande quantité de plaque dentaire s’accumule dans l’espace entre la dent et la gencive. Un abcès peut être extrêmement douloureux. Fort heureusement, il est aussi facile à traiter. Toutefois, des antibiotiques seront prescrits si la douleur persiste. En attendant que les antibiotiques fassent effet, vous pouvez prendre des analgésiques anti-inflammatoires, comme le Nurofen. 

Les caries (cavités)

mal de dents cavites

Si vous avez trop de plaque sur vos dents, des cavités peuvent apparaître. Les boissons gazeuses et certaines habitudes alimentaires peuvent être à l’origine de ce problème. Vous devez donc non seulement faire attention à ce que vous mangez, mais aussi à la fréquence de vos repas. Au début, les caries sont indolores. En effet, il faut un certain temps pour que les cavités se propagent à l’émail. Chaque fois que vous mangez ou buvez quelque chose, le sucre et les glucides que vous ingérez sont transformés en acide. Un tel choc d’acidité peut endommager l’émail et provoquer l’apparition de caries. 

Mieux vaut prévenir les caries que de devoir les soigner. Pour ce faire, une bonne hygiène bucco-dentaire est cruciale. Brossez-vous les dents deux fois par jour avec du dentifrice contenant du fluorure. Utilisez également d’autres dispositifs, comme le fil dentaire, les cure-dents ou les brossettes interdentaires. Afin de boucher le trou, rendez-vous chez le dentiste : il le remplira avec de l’amalgame ou une résine. En attendant votre visite chez le dentiste, vous pouvez prendre des analgésiques anti-inflammatoires, comme le Nurofen, pour atténuer le mal de dents.

La gingivite

La gingivite, tout comme les caries, est le trouble le plus fréquent dans la cavité buccale. Elle provoque une inflammation des gencives (qui est la muqueuse collée aux dents). Bien que les dommages causés par une telle inflammation soient réversibles, vous devez impérativement la traiter à temps. Veillez à vous brosser les dents : en enlevant la plaque deux fois par jour, vos gencives sont réparées et les saignements cessent après environ cinq jours. Par ailleurs, adoptez impérativement une bonne hygiène bucco-dentaire. 

Les conseils contre le mal de dents 

Si votre mal de dents dure plus d’un à deux jours, n’attendez pas que la douleur s’en aille d’elle-même et allez chez un dentiste. Si vous pensez avoir un abcès, mieux vaut prendre contact avec un médecin dès que possible. En attendant votre rendez-vous chez le dentiste, vous pouvez déjà suivre ces conseils, qui vous soulageront un peu :

mal de dents dentist

  • Vous pouvez placer une poche de glace à l’extérieur de la joue pour réduire le gonflement.
  • Les bains de bouche à l’eau tiède et légèrement salée peuvent également calmer la douleur.
  • Pensez également au fil dentaire pour retirer les restes de nourriture coincés. 
  • Vous pouvez aussi sucer un glaçon ou boire des gorgées d’eau froide.
  • Par ailleurs, le clou de girofle peut s’avérer utile si vous le mâchez ou si vous étalez de l’huile de clou de girofle sur la dent : le clou de girofle endort temporairement le nerf dentaire. Cependant, soyez prudent, car l’huile de clou de girofle peut brûler vos gencives. Veillez également à ne surtout pas l’avaler. 
  • Les analgésiques anti-inflammatoires, tels que le Nurofen, restent évidemment une option.
Nous désirons connaître votre opinion, partagez-la avec nous ici
Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.