Voir tous les thèmes »

Le reflux

Le reflux est la remontée du contenu de l'estomac, ainsi que d'acide gastrique, dans l'œsophage et dans la bouche. Ce phénomène n’est pas lié à un excès d’acide gastrique.

​Le reflux du nourrissonLe reflux du nourrisson

Les nourrissons sont très souvent couchés et leur système digestif n’est pas encore tout à fait développé, le lait remonte donc le long de l'œsophage et dans la bouche. Habituellement, les bébés n'en souffrent pas trop, mais si le reflux est considérable et que le bébé ne prend pas de poids, il faut lui donner des plus petites portions et le mettre plus souvent en position verticale. Passer plus tôt à une alimentation solide peut aussi être une solution.

Le reflux de l’adulte

Le reflux est une affection commune. En effet, 15 à 40 % de la population ressent, une fois par mois, une sensation d'une brûlure ascendante (des brûlures d'estomac), mais cela ne signifie pas nécessairement que ces personnes souffrent de RGO (reflux gastro-œsophagien). 7 à 10 % des personnes souffrent de brûlures d'estomac ascendantes. On parle de RGO lorsqu'une personne éprouve, au moins deux jours par semaine, des brûlures d'estomac, au point que sa qualité de vie en est diminuée. Le RGO concerne également l’inflammation de l’œsophage, du nez, de la gorge et de l'oreille ou des poumons liée au reflux.

15 à 40 % de la population ressent une fois par mois une sensation de brûlure ascendante.

Le reflux : symptômes

Les symptômes les plus courants de reflux sont la remontée du contenu de l'estomac et d'acide gastrique, ainsi qu'une sensation de brûlure ascendante derrière le sternum, jusqu'à la gorge, qui peut empirer lorsque la personne se penche ou s'allonge. L’individu peut, par ailleurs, ressentir des douleurs lors de la déglutition ou derrière le sternum. Il peut aussi avoir beaucoup de salive en bouche.

L'acide gastrique peut donner une sensation de brûlure dans la bouche, un goût désagréable et une mauvaise haleine.

Les aliments gras, l'orange, la menthe poivrée et le chocolat peuvent générer une sensation de brûlure. Certains médicaments peuvent également déclencher ce phénomène mais, dans ce cas, vous devez demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Le reflux : causes

Dans la partie inférieure de l’œsophage, juste avant l'estomac, un sphincter s'ouvre pour permettre aux aliments de passer de l'œsophage à l'estomac. Il se ferme ensuite, pour que l'estomac puisse digérer les aliments qui s'y trouvent. Ce sphincter se détend aussi brièvement pour laisser sortir de l'air de l'estomac : c’est ainsi que se produisent les renvois.

Le reflux survient, pour 25 % des cas, lorsque ce sphincter est considérablement affaibli et, dans le reste des cas, le sphincter se relâche brièvement, 20 ou 30 fois, alors qu'aucun aliment n’est avalé.

La structure des cellules de l'œsophage est constituée de manière à limiter les dégâts liés au reflux. L’œsophage renvoie, à son tour, le contenu de l'estomac et stimule la production de salive, ce qui réduit l'acidité de l'acide gastrique.

Le reflux : causes

Le reflux : facteurs de risques

  • Un excès de poids
  • Le fait de porter des vêtements trop serrés
  • Un repas trop copieux
  • La grossesse
  • Avoir une pression trop élevée au niveau de l'estomac, en raison d'une hernie hiatale, par exemple
  • Des renvois trop fréquents
  • Le tabagisme
  • Certains médicaments
  • Certains aliments

Le reflux : traitement

  • Adopter des mesures antireflux 
  • Maintenir un poids adéquat
  • Arrêter de fumer
  • Éviter les repas lourds, qui ralentissent la vidange de l’estomac
  • Éviter le chocolat, les aliments gras, la menthe poivrée, les plats épicés et le jus d'orange
  • Surélever la tête du lit d'au moins 15 cm
  • Éviter les médicaments qui affaiblissent le sphincter
  • Éviter les vêtements trop serrés

Le reflux : traitement médicamenteux

Les antiacides limitent temporairement les dégâts liés aux brûlures d'estomac. La douleur disparaît donc immédiatement.

Les alginates agissent en formant un film protecteur sur le contenu de l'estomac, et en protégeant donc l'œsophage de l'acide gastrique, en cas de reflux.

Les prokinétiques aident la nourriture à atteindre l'estomac, à maintenir le sphincter fermé et à améliorer la vidange gastrique. Cependant, ils augmentent malheureusement la production d'acide gastrique.

Les anti-H2 (ranitidine et cimétidine) réduisent la production d'acide chlorhydrique, provoquée par l'histamine, une substance souvent présente en cas d'inflammations, comme celle de l’œsophage, par exemple.

Les inhibiteurs de la pompe à protons (comme l'oméprazole, le lansoprazole et l'ésoméprazole) diminuent, lentement mais considérablement, l'acidité gastrique.

Le reflux : conséquences à long terme

La conséquence la plus fréquente est l’inflammation de l'œsophage. Un autre effet connexe est la transformation des cellules saines en cellules néfastes. Ces cellules sont davantage résistantes à l'acide gastrique, mais elles génèrent un risque plus élevé de cancer de l'œsophage.

Les crises d'asthme et l'inflammation du larynx sont d’autres conséquences fréquemment observées.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez recevoir des conseils, n’hésitez pas à nous contacter ou à poser votre question à notre pharmacien Viata.

1 sélectionnés - Affiner la sélection

'le-reflux' - tous les produits

1 - 1 de 1 |
placeholder Helipyl
 (0)
Helipyl Capsules 30 pièces

Complément alimentaire à base de probiotique et de sulfate de zinc, sous forme de gélules. Indiqué pour favoriser le métabolisme acido-basique normal et pour faciliter la digestion.

Prix pharmacie: 39,00
35,10

Prix pharmacie: 39,00

1 - 1 de 1 |