017/075 40 52

Lun - ven9h - 17h

Actuellement indisponible
Voir tous les thèmes »

Les produits naturels pour augmenter la résistance

Tout le monde possède un système immunitaire naturel qui protège l'organisme contre les influences néfastes telles que les infections virales (par exemple, le rhume et la grippe) et bactériennes. Ces types de maladies peuvent être contractés tout au long de l'année, mais sont plus fréquents en automne et en hiver. Vous pouvez réduire vos chances d'attraper la grippe en vous faisant vacciner. Mais il n'y a pas de vaccin disponible pour tous les types d'infection. Il est donc très important d'avoir un système immunitaire optimal.

Votre résistance naturelle est-elle affaiblie ? Ensuite, il existe des remèdes naturels et des compléments alimentaires pour soutenir votre résistance.

1               L'échinacée

L'échinacée soutient le fonctionnement du système immunitaire. Un système immunitaire fonctionnant de manière optimale offre une bonne résistance aux infections bactériennes et virales (par exemple les rhumes).

Il faut savoir que l’échinacée est déconseillée chez les personnes qui prennent des antihistaminiques (antiallergiques), car cette plante peut déclencher une réaction d'hypersensibilité. Elle est également à proscrire chez les personnes atteintes d’une maladie auto-immune ou de sclérose en plaques. Par ailleurs, mieux vaut ne pas utiliser ce remède plus de 10 jours, afin d'éviter toute habituation, qui rendrait alors la substance inefficace.

 

2               Le pélargonium

Cette substance est extraite des racines du géranium. Le pélargonium peut être utilisé pour les désagréments respiratoires pendant les périodes hivernales. Il aide à améliorer la respiration en cas de rhume et d'inflammation des voies respiratoires.

3               La propolis

La propolis est fabriquée par les abeilles à partir de la résine des arbres, entre autres. Les abeilles transportent cette substance collante et brun foncé jusqu'à la ruche pour la rendre hermétique et la protéger de la pourriture. La propolis est un antioxydant qui protège contre les organismes étrangers et qui contribue à renforcer le système immunitaire chez l'homme. Elle est utile dans de nombreux cas, notamment pour apaiser les douleurs des voies respiratoires ou une gorge rugueuse. Certains produits ne contiennent qu'un seul type d'extrait de Propolis: le proposor, par exemple. La propolis, ou son extrait, se trouve dans certains sprays pour la gorge ou le nez, le baume ou le sirop, et les comprimés pour la gorge.

4               La gelée royale

Cette substance, fabriquée par les abeilles ouvrières, contient les vitamines B, du fer et des acides aminés. Ces ingrédients soutiennent le fonctionnement du système immunitaire. Le bon fonctionnement du système immunitaire, à son tour, assure une récupération en douceur. Enfin, elle fournit de l'énergie et elle est disponible sous forme liquide, à dissoudre dans l'eau.

5               Le sureau

Les extraits des baies de sureau contiennent des substances actives qui renforcent les défenses. De plus, le sureau a pour effet d'apaiser les voies respiratoires et les gênes respiratoires. Il est disponible en complément alimentaire, sous forme de gélules ou de sirop.

6               Le thym

Vous le connaissez certainement comme épice. Cependant, cette herbe n'est pas seulement utilisée dans le domaine culinaire, mais aussi en médecine (alternative), pour soigner, entre autres, le rhume et la toux. L'huile obtenue à partir de cette plante permet de dissoudre le mucus, de soulager la toux, et de libérer la respiration, également en cas de grippe. Par ailleurs, il a aussi un effet antiseptique. Enfin, il contribue à renforcer les défenses naturelles. Vous pouvez le trouver sous forme d'huile (pour distillation) ou de gélules.

L'utilisation de cet ingrédient ne nécessite aucune précaution particulière, mais n'utilisez jamais l'huile pure.

7               Le ginseng

Moins connu en Occident, le ginseng est la plante médicinale la plus utilisée dans la médecine chinoise. Il en existe de nombreuses sortes différentes. Ce sont les racines de la plante qui détiennent le plus de bienfaits, notamment pour soigner la grippe.

Le ginseng est cependant déconseillé chez les personnes sous anticoagulants, car il interfère avec leur effet. Ce remède, utilisé fréquemment ou en grande quantité, peut engendrer des maux de tête, une élévation de la pression artérielle et d'autres symptômes indésirables. Il ne convient pas aux femmes enceintes ni aux enfants.

8               L'eucalyptus

Ce remède végétal (extrait d'un arbre) renferme des arômes très puissants. L'odeur qui s'en dégage aide à dissoudre le mucus (dans la gorge et le nez). L'eucalyptus peut être utilisé pour traiter la congestion nasale et la toux.

9               La griffe de chat (Uncaria tomentosa)

L'écorce de cette plante contient des ingrédients actifs. Elle supporte les défenses immunitaires en hiver. Une forte résistance protège votre corps contre les infections. Elle est disponible sous forme de complément alimentaire.

10            La vitamine C

La vitamine C est un antioxydant, qui protège nos cellules saines contre les agressions extérieures. S'il y a une carence en vitamine C, une infection peut être plus grave et durer plus longtemps. Cette vitamine se retrouve dans certains aliments comme les agrumes, les pommes de terre, les légumes, etc. Vous pouvez, par ailleurs, la trouver sous forme de complément alimentaire.

Utilisez toujours les remèdes naturels avec précaution

Restez toujours vigilants lorsque vous utilisez des remèdes à base de plantes. En effet, l'utilisation de certaines plantes peut avoir des conséquences indésirables ou dangereuses. N'hésitez pas à consulter votre médecin ou pharmacien si vous utilisez plusieurs remèdes ou si vous n'êtes pas sûr de la posologie. De même, en cas d'utilisation prolongée de vitamines ou de remèdes à base de plantes, mieux vaut demander conseil à votre pharmacien. L'efficacité de tous les ingrédients n'a pas encore été démontrée chez l'Homme (l'efficacité de la propolis et du ginseng, par exemple, n'a encore été démontrée que chez les animaux).