Nicorette 4mg chewing-gum Chewing-gum 105 pièces

Chewing-gum remplaçant la nicotine, au goût naturel. Réduit les symptômes de sevrage associés à l'arrêt ou à la réduction du tabagisme.

25,96
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 3 pièces
Commandé aujourd'hui, livré mercredi

Nicorette est utilisé pour contrôler les symptômes de sevrage que la plupart des fumeurs ressentent
lorsqu'ils tentent d'arrêter de fumer ou de réduire leur consommation de tabac. (Lire la rubrique
"principe d'action" pour plus d'explications).
POUR ARRETER DE FUMER
1. Arrêtez totalement de fumer dès le premier jour .
2. Prenez une gomme à mâcher Nicorette chaque fois que vous avez envie d'une cigarette . Pour la
plupart des fumeurs, cela représente au début environ 8 à 12 gommes à 2 mg par jour. Contactez
votre médecin si vous pensez que vous avez besoin d'une dose plus importante. Il peut
éventuellement vous prescrire la forme à 4 mg, plus puissante. Il se peut également que votre
médecin ait estimé préférable de commencer directement par la forme la plus forte.
3. Mâchez lentement, en faisant régulièrement des pauses :
Lorsque vous fumiez, vous ne tiriez pas sans arrêt sur votre cigarette. "Garez" de temps en temps
la gomme pendant une minute entre la joue et la gencive. La consigne est "mâchez comme vous
fumiez". Mâcher trop violemment est la principale cause d'effets secondaires. Après environ 30
minutes de mastication entrecoupée de pauses, toute la nicotine disponible dans la gomme a été
libérée.
4. Nicorette a un goût puissant particulier, qui peut vous sembler bizarre au début. Rassurez-vous,
vous vous y habituerez vite.
5. C'est pendant les 3-4 premiers mois que le risque de recommencer à fumer est le plus important.
N'arrêtez donc pas trop rapidement l'utilisation de Nicorette pendant cette période critique.
6. Nicorette n'est qu'une aide. Arrêter définitivement de fumer demande toujours un effort personnel.
7. Ayez toujours quelques gommes sur vous . Mettez-les aux endroits où vous gardiez autrefois vos
cigarettes.
8. Diminuez progressivement le nombre quotidien de gommes .
Arrêtez d'utiliser Nicorette lorsque vous ne prenez plus que 1 à 2 gommes par jour. C'est
habituellement le cas après 3 à 6 mois.
9. Conservez quelques gommes de réserve sur vous, car l'envie de fumer peut réapparaître de
manière soudaine.
10. Tenez régulièrement votre pharmacien ou votre médecin au courant .
Ils peuvent vous aider.

POUR REDUIRE VOTRE CONSOMMATION DE TABAC
1. Remplacez autant de cigarettes que possible par une gomme à mâcher .
Prenez une gomme dès que l'envie de fumer apparaît et ce, pour préserver un intervalle aussi long
que possible entre deux cigarettes. Vous pourrez ainsi réduire le nombre de cigarettes fumées.
Vous pouvez prendre jusqu'à 24 gommes par jour.
2. Réduisez progressivement les cigarettes jusqu'à arrêter complètement de fumer.
3. Ayez toujours quelques gommes sur vous . Mettez-les aux endroits où vous gardiez autrefois vos
cigarettes.
4. Diminuez progressivement le nombre quotidien de gommes .
Arrêtez d'utiliser Nicorette lorsque vous ne prenez plus que 1 à 2 gommes par jour.
5. Conservez quelques gommes de réserve sur vous, car l'envie de fumer peut réapparaître de
6. Tenez régulièrement votre pharmacien ou votre médecin au courant .
Ils peuvent vous aider.


Que faire en cas de prise trop importante?

Si vous avez accidentellement avalé une ou plusieurs gommes, il n'y a aucune raison de vous
inquiéter. Il ne peut y avoir surdosage que lorsqu'un grand nombre de gommes sont mâchées en même
temps ou à très peu d'intervalle ou lorsqu'il y a absorption simultanée d'autres formes de nicotine. Les
symptômes de surdosage sont : nausées, maux de ventre, envie de vomir, diarrhée, sueurs froides,
maux de tête, vertiges, perte d'audition, signes manifestes de faiblesse.
Dans les cas extrêmes, ces symptômes peuvent être suivis de l'apparition d'une hypotension, d'un
pouls faible, irrégulier et rapide, de difficultés respiratoires, de faiblesse généralisée et enfin de
convulsions.
Dans ce cas, avertissez immédiatement votre médecin, pharmacien ou le Centre Antipoison (tél
070/245.245) surtout s'il s'agit d'un enfant.


Que faire en cas d'oubli du traitement?

/


Que faire en cas d'arrêt du traitement ?

/


Comment conserver?

Conserver Nicorette à température ambiante. Eviter des températures supérieures à 25°C. Pensez
qu'en été, il fait beaucoup plus chaud à l'intérieur des voitures. Eviter d'exposer longuement à la
lumière solaire directe les plaquettes sorties de leur emballage. Vérifiez que la date de péremption qui
figure sur l'emballage extérieur n'est pas dépassée.
A la dose recommandée, Nicorette gomme à mâcher ne provoque pas d'effets secondaires graves. Elle
peut parfois provoquer une légère irritation de la gorge en début de traitement ainsi qu'une
augmentation de la sécrétion de salive. L'ingestion d'une quantité importante de nicotine peut, en
début de traitement, entraîner l'apparition d'un hoquet.

Fréquents (> 1/100) :
Général : maux de tête
Central : vertiges, risque de dépendance
Gastro-intestinal : malaise gastro-intestinal, hoquet, nausées, vomissements, lourdeurs d'estomac
en début de traitement chez les personnes qui ont tendance aux problèmes de
digestion.
Local : bouche ou gorge irritée, douleur musculaire à la mastication au niveau de la
mâchoire, aphtes ; la gomme peut coller au dentier et dans certains cas
l'endommager.

Peu fréquents (1/100 – 1/1000)
Cardio-vasculaire : palpitations, troubles du rythme, aggravation de l'hypertension
Cutané : rougeur passagère de la peau, urticaire

Rares (< 1/1000)
Cardio-vasculaire : battements cardiaques incontrôlés
Autres : réactions allergiques telles que angio-oedème
Si vous ressentez un des effets mentionnés comme graves ou si vous présentez des effets indésirables
non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.
Nicorette 2 mg, gomme à mâcher
Nicotine resin complex respond. nicotine 2 mg - glycérol 85% - chewing gum base - bicarbonate de
sodium - carbonate de sodium anhydre – sorbitol poudre - sorbitol 70% - arôme paille d’avoine dérog.
42/829 - arom. pro fum. synthet. derog. 42/830

Nicorette 4 mg, gomme à mâcher
Nicotine resin complex respond. nicotine 4 mg - glycérol 85% - chewing gum base - carbonate de
sodium anhydre – sorbitol poudre – sorbitol 70 % - arôm. paille d’avoine ZD49284 - arom. pro fum.
synthet. 84.6422 – jaune de quinoléine E 104
Cas où l’usage du médicament doit être évité
Nicorette n'est pas destiné aux enfants ni aux personnes qui n'ont pas l'habitude de fumer
régulièrement.
Nicorette est également déconseillé dans les circonstances suivantes :
- infarctus myocardique récent (dans les 3 mois)
- angine de poitrine
- graves troubles du rythme cardiaque
- attaque cérébrale
- hypersensibilité à la nicotine (ou à un autre composant de la forme pharmaceutique)
Dans les maladies ci-dessus, la substitution nicotinique présente moins de risques que le fait de fumer.

Précautions particulières
Dans l'intérêt du patient, le traitement doit être associé à d'autres activités (sport, par exemple), pour
faciliter la cessation tabagique.
Nicorette a une légère influence sur les vaisseaux sanguins, ce qui pourrait être néfaste chez les
personnes présentant une maladie du coeur ou des vaisseaux (angine de poitrine stable, insuffisance
cardiaque non compensée, spasmes vasculaires). Avertissez-en votre médecin. Quoi qu'il en soit,
continuer à fumer est certainement plus dangereux pour les patients cardiovasculaires.
Nicorette sera utilisé avec prudence en cas de :
- hypertension
- maladies des vaisseaux du cerveau
- maladie vasculaire périphérique
- ulcère de l’estomac et ulcère intestinal
- maladie du foie modérée à sévère
- hyperactivité de la thyroïde (hyperthyroïdie)
- diabète insulinodépendant (une réduction des doses d'insuline peut être nécessaire après la
cessation tabagique)
- tumeur de la surrénale (= phéochromocytome)
(La nicotine provoque la libération de catécholamines à partir de la médullo-surrénale)
L'élimination de la nicotine et de ses métabolites par voie métabolique n'est compromise qu'en cas
d'atteinte rénale grave.
On a observé une augmentation des taux de nicotine chez les fumeurs hémodialysés.

Les fumeurs qui portent un dentier peuvent éprouver des difficultés à mâcher la gomme. La gomme à
mâcher peut adhérer au dentier et, dans certains cas, l'endommager. Des réactions allergiques telles
qu'un angio-oedème, une urticaire et une stomatite ulcéreuse ont été décrites.

Comme tout médicament, Nicorette doit ETRE TENU HORS DE PORTEE DES ENFANTS.

Grossesse
Veuillez demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
Si vous êtes enceinte ou si vous envisagez de le devenir alors que vous fumez encore, il faut que vous
arrêtiez complètement de fumer car le tabagisme peut être très nocif pour votre bébé.
L’action nocive de la nicotine sur la santé de la mère et du foetus a été clairement démontrée. Les
conséquences peuvent être les suivantes : faible poids de naissance, risque accru de prématurité et mort à
la naissance. Plus la consommation journalière de tabac - et donc de nicotine - est élevée, plus les effets
seront importants.
Il vous est dès lors conseillé d’arrêter de fumer sans utiliser Nicorette.
La participation à un programme d’aide sous contrôle médical peut s’avérer utile.
Si vous ne parvenez pas à arrêter de fumer sans traitement de substitution nicotinique, Nicorette peut être
recommandé. Adressez-vous à votre médecin, qui évaluera les avantages et les risques liés à l’utilisation
de Nicorette. Un arrêt du tabac, avec ou sans traitement de substitution nicotinique, ne doit pas être
entrepris de façon isolée mais s'inscrire dans le cadre d’un programme de sevrage tabagique placé
sous surveillance médicale.

Allaitement
Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
L’usage de la gomme à mâcher Nicorette, tout comme le fait même de fumer, doit être évité pendant la
période de l’allaitement car la nicotine passe dans le lait maternel dans des quantités qui peuvent être
nocives pour le bébé, et ce même à des doses normales.
Si vous ne parvenez cependant pas à arrêter de fumer sans traitement de substitution, l’utilisation de
Nicorette sera instaurée, uniquement sur avis médical.
Lorsqu’un traitement de substitution par la nicotine est utilisé au cours de l’allaitement, la gomme doit
être mâchée juste après la tétée et non pendant les deux heures qui précèdent celle-ci.
Conduite d’un véhicule et utilisation de machines
Au début, lorsque vous ne maîtrisez peut-être pas encore parfaitement la manière correcte de mâcher,
il existe un risque de vertiges (voir la rubrique "effets non-désirés").
N'essayez donc pas votre première gomme lorsque vous êtes au volant ou lorsque vous utilisez des
machines dangereuses.

Marque Nicorette
Conditionnement Chewing-gum
Type de produit Médicament
Méthodes pour arrêter de fumer Substitut nicotinique
Compléments nutritionnels pour le système nerveux Sevrage
Type de dépendance Dépendance tabagique
Médicament générique ? not available

Nicorette 4mg chewing-gum est un médicament. Ne l’utilisez pas de façon prolongée sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.