Nicotinell Fruit 2mg Chewing-gum 96 pièces

Chewing-gum remplaçant la nicotine, au goût fruité. Réduit les symptômes de sevrage associés à l'arrêt ou à la réduction du tabagisme.

18,83
En stock

Commandez avant 19:00, livré après-demain

Nicotinell appartient à la gamme de médicaments destinés à vous aider à arrêter de fumer.
Nicotinell gomme à mâcher contient de la nicotine, une des substances du tabac.
La nicotine est libérée lentement puis absorbée par voie buccale chaque fois que l’on mâche une
gomme.
Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les
symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.
Un suivi médical adapté améliore les chances de succès à l’arrêt du tabac.
Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les
indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas
de doute.

À l’initiation et tout au long du traitement, l’arrêt complet du tabac est nécessaire pour augmenter vos
chances de succès.

Nicotinell gomme à mâcher est disponibles sous 2 dosages : 2 mg et 4 mg. La dose appropriée
dépend de vos habitudes tabagiques.

Nicotinell 4 mg est recommandé :
· pour les fumeurs fortement à très fortement dépendants à la nicotine,
· en cas d’échec après utilisation du dosage 2 mg,
· si les symptômes de manque restent importants avec risque de rechute.
Dans les autres cas, utiliser les gommes à 2 mg.

Choisissez le dosage adapté à l’aide du tableau ci-après :


En cas d’apparition d’effets indésirables observés à l’utilisation des gommes à mâcher dosées à 4 mg,
utilisez les gommes dosées à 2 mg.

Mode d'administration
1. Mâcher une gomme jusqu’à ce que le goût devienne fort.
2. Placer alors la gomme entre la gencive et la joue.
3. Recommencer à mâcher la gomme lorsque le goût s’estompe.
4. Continuer ce processus jusqu’à dissolution complète de la gomme (environ 30 minutes).
Ne pas avaler.

Posologie chez l’adulte de plus de 18 ans

Mâchez une gomme chaque fois que vous ressentez le besoin de fumer. La dose initiale devrait être
de 1 gomme toutes les 1 à 2 heures. La dose habituelle est de 8 à 12 gommes par jour. À défaut,
mâcher une gomme chaque fois que vous ressentez un besoin urgent de fumer. La dose maximale
est de 25 gommes par jour pour les gommes de 2 mg, de 15 gommes par jour pour les gommes de 4
mg.
La durée du traitement est à adapter individuellement. Normalement, le traitement devrait être
poursuivi pendant au moins 3 mois. Après ce délai, réduisez progressivement le nombre de gommes
à mâcher par jour ; arrêtez le traitement lorsque la dose est réduite à 1-2 gommes à mâcher par jour. Il
n’est généralement pas recommandé de poursuivre le traitement au-delà de 6 mois. Toutefois,
certains « ex-fumeurs » peuvent avoir besoin d’un traitement plus long afin d’éviter les rechutes.
En cas de difficulté à arrêter ce médicament au-delà de 9 mois, demandez conseil auprès d’un
professionnel de la santé.
Des conseils et un suivi peuvent augmenter vos chances de réussite.

Enfants et adolescents de moins de 18 ans
Chez les sujets de moins de 18 ans, ce médicament ne doit pas être utilisé sans avis médical.
Si vous avez pris plus de Nicotinell gomme à mâcher que vous n'auriez dû
Si vous avez utilisé trop de Nicotinell gomme à mâcher, prenez immédiatement contact avec votre
médecin, votre pharmacien ou le Centre Anti-poison (070/245.245).
Si vous mâchez trop de gommes, vous pouvez ressentir les mêmes signes que si vous aviez trop
fumé. Ces signes généraux d’un surdosage à la nicotine sont : faiblesse générale, sueur,
hypersalivation, vertiges, une sensation brûlure à la gorge, nausées, vomissements, diarrhées,
douleurs abdominales, troubles de l’audition et de la vue, maux de tête, palpitations, essoufflements,
épuisement, problèmes circulatoires, coma et convulsions mortelles.
Dans ce cas, informez-en votre pharmacien ou votre médecin.
Si vous suspectez une intoxication chez un enfant, contactez un médecin ou un service d’urgence. En
effet, la nicotine en faibles quantités est dangereuse chez l’enfant et peut causer des symptômes
sévères ou la mort.
Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à
votre médecin ou à votre pharmacien.



Comment conserver ?

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.
Ne pas utiliser ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage après ‘EXP’. La
date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.
À conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.
Après l’utilisation, la gomme devrait être soigneusement enlevée.
Ne jetez aucun médicament dans l'évier, dans les toilettes ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre
pharmacien de jeter les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à
protéger l’environnement.
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne
surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
Certains effets indésirables comme étourdissement, maux de tête et insomnies peuvent survenir en
début de traitement et peuvent être dus aux symptômes de manque liés à l’arrêt du tabac ou à un
sous-dosage en nicotine.

Effets indésirables fréquents (affectant 1 à 10 personnes sur 100)
· Maux de tête, étourdissements.
· Hoquet, troubles digestifs, nausées, flatulences, vomissements, brûlures d’estomac,
hypersalivation, irritation de la bouche et de la gorge, douleurs des mâchoires peuvent apparaître,
surtout si vous mâchez trop vite les gommes.
Ces symptômes peuvent être soulagés en mâchant les gommes plus lentement.

Effets indésirables peu fréquents (affectant 1 à 10 personnes sur 1000)
· Palpitations.
· Rougeurs et urticaires.

Effets indésirables rares (affectant 1 à 10 personnes sur 10 000)
· Troubles du rythme cardiaque (battements de cœur rapides) et réactions allergiques. Ces
réactions allergiques peuvent être, dans de très rares cas, sérieuses et présentent les symptômes suivants :
· gonflement de la peau
· gonflement du visage et de la bouche
· étourdissements, vertiges et évanouissements (signes d’une pression artérielle basse)
· difficulté à respirer

Si un de ces symptômes apparaît, CESSEZ l’utilisation de la gomme Nicotinell et demandez
immédiatement de l’aide médicale.

Des ulcérations de la bouche peuvent survenir lors de l’arrêt du tabagisme, mais leur relation avec le
traitement nicotinique n’est pas établie.

En cas d’adhésion, les gommes Nicotinell peuvent dans de rares cas provoquer une altération de
prothèses ou d’amalgames dentaires.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.
Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice.
Ce que contient Nicotinell gomme à mâcher
- La substance active est de la nicotine.
Chaque gomme de Nicotinell gomme à mâcher médicamenteuse contient 2 mg de nicotine [sous
forme de 10 mg de nicotine-polacriline].
Chaque gomme de Nicotinell gomme à mâcher médicamenteuse contient 4 mg de nicotine [sous
forme de 20 mg de nicotine-polacriline].
- Les autres composants sont : Gomme base (contenant du butylhydroxytoluène (E321)), carbonate
de calcium, sorbitol (E420), carbonate de sodium anhydre, bicarbonate de sodium, polacriline,
glycérol (E422), eau purifiée, lévomenthol, arôme tutti, saccharine, saccharine sodique,
acésulfame potassique xylitol (E967), mannitol (E421), gélatine, dioxyde de titane (E171), cire de
carnauba, talc

Qu’est-ce que Nicotinell gomme à mâcher et contenu de l’emballage extérieur
Nicotinell gomme à mâcher est une gomme blanc cassé, de forme rectangulaire.
Nicotinell gomme à mâcher existe sous deux dosages (2 mg et 4 mg) et 4 aromes (Fruit, Cool Mint,
Anis, Classic). Cette notice fait référence à Nicotinell Fruit 2 mg 4 mg, gomme à mâcher
médicamenteuse.
Les plaquettes thermoformées se présentent sous forme de gommes à mâcher en boîtes de 2, 12, 24,
36, 48, 60, 72, 96, 120 ou 204 gommes.
Ne prenez jamais Nicotinell gomme à mâcher :
- si vous êtes allergique à la nicotine ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament
- si vous ne fumez pas.

Précautions
Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre Nicotinell.
Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez :
      o de maladie cardiovasculaire, par exemple infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, angine de poitrine, angor de Prinzmetal, trouble du rythme cardiaque ;
      o d’antécédent d’accident vasculaire cérébral ;
      o d’hypertension artérielle ;
      o de problèmes circulatoires ;
      o de diabète (vérifiez régulièrement votre glycémie lorsque vous commencez à utiliser Nicotinell,
      car votre besoin de médicaments ou d’insuline peut changer) ;
      o d’activité excessive de la thyroïde (hyperthyroïdie) ;
      o de phéochromocytome (maladie des glandes surrénales entraînant une hypertension artérielle sévère) ;
      o d’insuffisance hépatique et/ou rénale ;
      o d’inflammation de la bouche ou de la gorge, oesophagite, gastrite, ulcère de l’estomac ou du duodénum ;
      o d’intolérance au fructose.
La nicotine, même en faibles quantités, est dangereuse chez l’enfant et peut causer des symptômes
sévères ou la mort. C’est pour cela qu’il est impératif de tenir Nicotinell gommes à mâcher hors de la
portée et de la vue des enfants.

Les personnes ayant des problèmes aux articulations du cartilage ou les porteurs de prothèses
dentaires peuvent éprouver des difficultés à mâcher les gommes. Si tel est le cas, il est recommandé
d’arrêter le traitement et d’utiliser une autre forme pharmaceutique. Demandez conseil à votre
médecin ou à votre pharmacien.

Autres médicaments et Nicotinell
Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout
autre médicament. Si vous arrêtez de fumer et que vous prenez d’autres médicaments, votre médecin
pourrait vouloir ajuster la posologie.
Il n’y a pas de données sur d’éventuelles interactions entre Nicotinell gommes à mâcher et d’autres
médicaments. Cependant, des substances présentes dans la cigarette, autres que la nicotine, peuvent
avoir un effet sur certains médicaments.
L'arrêt du tabac peut modifier l'action de certains médicaments, par exemple :
- la théophylline (un médicament utilisé dans le traitement de l’asthme)
- la tacrine (un médicament utilisé dans le traitement de la maladie d’Alzheimer)
- l’olanzapine et la clozapine (des médicaments utilisés dans le traitement de la schizophrénie)
- l’insuline (un médicament utilisé dans le traitement du diabète) peut nécessiter un
ajustement de posologie

Nicotinell avec des boissons
La consommation de café, de boissons acides (p.ex. jus d’orange) et gazeuses (sodas) peut diminuer
l'absorption de la nicotine et doit être évitée dans les 15 minutes précédant la prise d’une gomme à
mâcher.

Grossesse et allaitement
Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez de contracter une
grossesse, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre ce médicament.
Il est très important d’arrêter de fumer pendant votre grossesse, car cela peut conduire à un retard de
croissance de votre bébé voire à une prématurité ou à une mort fœtale. Idéalement, vous devriez
essayer d’arrêter de fumer sans prendre de médicament. En cas d’échec, Nicotinell peut être conseillé
pour vous aider. En effet, le risque encouru par le foetus est probablement plus faible que celui lié au
tabagisme. La nicotine sous toutes ses formes peut nuire à votre bébé. Nicotinell peut être pris
seulement après avoir consulté le médecin qui suit votre grossesse ou un médecin spécialisé dans
l’aide au sevrage tabagique.
Nicotinell gomme à mâcher, tout comme le tabagisme, doivent être évités pendant l’allaitement, car la
nicotine passe dans le lait maternel. Si votre médecin vous recommande l’utilisation de Nicotinell
gomme à mâcher durant l’allaitement, la gomme doit être mâchée juste après la tétée et non durant
les deux heures qui précèdent la tétée suivante.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
L’arrêt du tabac peut provoquer des changements de comportement. Aux doses recommandées, il n’y
a aucun risque particulier associé à Nicotinell gomme à mâcher.

Nicotinell contient
Nicotinell gomme à mâcher contient du sorbitol. Si vous avez une intolérance à certains sucres,
consultez votre médecin avant de prendre ce médicament.
La gomme contient du butylhydroxytoluène (E321) qui peut provoquer une irritation locale de la
muqueuse buccale.
Chaque gomme Nicotinell Fruit 2 mg contient des sucres dont 0,2 g de sorbitol (E420) source de
fructose 0,04 g / gomme. L’apport calorique est de 1,0 Kcal / gomme.
Chaque gomme à mâcher contient 11,50 mg de sodium. Il faut en tenir compte chez les personnes
suivant un régime pauvre en sel.
Chaque gomme Nicotinell Fruit 4 mg contient des sucres dont 0,2 g de sorbitol (E420) source de
fructose 0,04 g / gomme. L’apport calorique est de 0,9 Kcal / gomme.
Chaque gomme à mâcher contient 11,52 mg de sodium. Il faut en tenir compte chez les personnes
suivant un régime pauvre en sel.
Marque Nicotinell
Conditionnement Chewing-gum
Type de produit Médicament
Méthodes pour arrêter de fumer Substitut nicotinique
Compléments nutritionnels pour le système nerveux Sevrage
Type de dépendance Dépendance tabagique
Médicament générique ? not available

Nicotinell Fruit 2mg est un médicament. Ne l’utilisez pas de façon prolongée sans conseil médical. Lisez attentivement la notice. Conservez ce médicament hors de la portée des enfants. Gardez la notice, car elle contient des informations importantes. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Consultez votre médecin en cas d’effets indésirables.