Voir tous les thèmes »

Metabool syndroom

Le syndrome métaboliqueLe syndrome métabolique : qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome métabolique, aussi appelé syndrome X, syndrome dysmétabolique ou encore syndrome de l’insulinorésistance, n’est pas une maladie en soi. En effet, il s’agit plutôt d’un ensemble de facteurs de risques associés au diabète de type 2 et aux maladies cardiovasculaires. 5 critères permettent de diagnostiquer ce syndrome, les plus importants étant :

- Un excès de graisse abdominale (autant l’obésité abdominale que viscérale)
- La dyslipidémie athérogène, c’est-à-dire une augmentation des triglycérides sanguins, un taux élevé de cholestérol LDL (le mauvais cholestérol) et une baisse du cholestérol HDL (le bon cholestérol).
- Une hypertension artérielle
- Une glycémie élevée

Ce n’est pas une maladie en soi, mais plutôt un ensemble de facteurs de risques associés au diabète de type 2 et aux maladies cardiovasculaires.

D’autres signes peuvent également se manifester dans une moindre mesure : une activité inflammatoire chronique de faible intensité, une augmentation du stress oxydatif (cellules endommagées par la formation de substances radicales réactives à l’oxygène, comme le H2O2), un mauvais fonctionnement des cellules endothéliales dans la paroi des vaisseaux sanguins et vasculaires lymphatiques, et une coagulation élevée due à une formation accélérée des plaquettes.

Le dépistage du syndrome métabolique

Vous êtes atteint du syndrome métabolique si vous présentez au moins trois des cinq critères ci-dessous :

1) Une obésité abdominale : le tour de taille dépasse les 80 cm chez les femmes et les 102 cm chez les hommes
2) Un taux de triglycérides supérieur à 150 mg/dl (1,7 mmol/l) ou la prise d’un traitement contre l’hypertriglycéridémie
3) Un taux de cholestérol HDL inférieur à 50 mg/dl (1,3 mmol/l) chez les femmes ou à 40 mg/dl (1,0 mmol/l) chez les hommes, ou la prise de médicaments pour traiter un taux de cholestérol HDL trop bas
4) Une pression artérielle systolique supérieure ou égale à 130 mmHg et/ou une pression artérielle diastolique est supérieure ou égale à 85 mmHg ou la prise de médicaments contre l’hypertension (tension artérielle élevée)
5) La glycémie à jeun est supérieure à 100 mg/dl (5,5 mmol/l) ou la prise d’un traitement pour le diabète de type 2

 

Les hommes

Les femmes

Glycémie jeun

≥ 5,5 mmol/l et/ou vous prenez un traitement 

≥ 5,5 mmol/l et/ou vous prenez un traitement

Tension artérielle

≥ 130/85 mmHg et/ou vous prenez un traitement 

≥ 130/85 mmHg et/ou vous prenez un traitement 

Cholestérol HDL

< 1,0 mmol/l et/ou vous prenez un traitement

< 1,3 mmol/l et/ou vous prenez un traitement

Triglycérides

≥ 1,7 mmol/l et/ou vous prenez un traitement

≥ 1,7 mmol/l et/ou vous prenez un traitement

Tour de taille

> 102 cm

> 88 cm

 

Les conséquences

Si vous êtes atteint du syndrome métabolique, vous présentez deux fois plus de risque de maladies cardiovasculaires dans les cinq à dix années à venir, et celui de développer un diabète de type 2 sera multiplié par cinq. De plus, les patients souffrant du syndrome X vieillissent plus rapidement et sont plus susceptibles de souffrir d’autres affections, sans compter qu’ils sont davantage exposés aux troubles psychiques et physiques. Enfin, le risque de syndrome métabolique augmente avec l’âge.

Les symptômes

De nombreux symptômes peuvent être associés au syndrome métabolique : le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, l’obésité, l’ostéoporose, l’ostéo-arthrite, la goutte, les troubles de la mémoire, la maladie d’Alzheimer, l’infertilité, les troubles de l’érection, la fatigue chronique, la dépression, le cancer, l’apnée du sommeil, les calculs biliaires, les affections rénales chroniques.

Les facteurs de risque du syndrome métabolique

Le syndrome métabolique est étroitement lié à la génétique. Certains présenteront une plus grande résistance à l’insuline que d’autres, par exemple. D’autres, en revanche, auront tendance à prendre du poids, voire à devenir obèse, en raison d’une prédisposition génétique. Cependant, le syndrome métabolique est souvent lié à une mauvaise alimentation (trop de glucides, de graisses saturées ou de calories). D’autres facteurs peuvent également favoriser le développement de ce syndrome : une quantité insuffisante de légumes, de fruits, de fibres et de nutriments essentiels, une consommation excessive de café ou d’alcool, le tabagisme, le sédentarisme, le manque de sommeil, ou encore, le stress chronique. De plus, la dépression et les maladies inflammatoires chroniques, comme les rhumatismes, peuvent jouer un rôle dans l’apparition de ce syndrome, tout comme la prise de certains médicaments (antidépresseurs, pilule contraceptive, corticostéroïdes).

Le syndrome métabolique est étroitement lié à la génétique.

Les signes du syndrome métaboliqueLes signes du syndrome métabolique

Le syndrome métabolique se distingue principalement par une insulinorésistance et une obésité abdominale. Les cellules bêta du pancréas produisent de l’insuline. Lorsque la glycémie est trop élevée, le pancréas libère cette substance dans le sang, permettant ainsi de stocker l’excès de glucose sous forme de glycogène, après un repas, par exemple. En cas d’hypoglycémie, au contraire, le glucagon libère du glucose dans le sang. L’organisme d’une personne résistante à l’insuline réagit moins bien à cette substance.  Par conséquent, le pancréas doit produire davantage d’insuline pour que les tissus reçoivent toujours suffisamment de glucose (hyperinsulinémie). Le diabète de type 2 se manifeste lorsque le pancréas n’est plus en mesure de compenser cette résistance grâce à l’insuline. L’insulinorésistance peut être héréditaire, tout comme elle peut être liée à un manque d’activité physique et à une mauvaise alimentation. L’obésité abdominale, principale cause du syndrome métabolique chez de nombreuses personnes, est surtout d’origine génétique. Si la quantité de tissus adipeux au niveau de l’abdomen augmente, l’action de l’insuline diminue.

Le traitement du syndrome métabolique

Étant donné que les cinq critères cités précédemment sont liés à l’inactivité physique, vous devez toujours veiller à bouger suffisamment ou à pratiquer un sport, en vue de traiter ce syndrome. Vous développerez ainsi une meilleure condition physique et vous diminuerez votre risque de décès. Une activité physique régulière (au moins 30 minutes par jour) garantit un effet durable sur la sensibilité à l’insuline, et diminue donc sur l’insulinorésistance. 

De plus, une perte de poids aura aussi des bienfaits sur l’insulinorésistance. Toutefois, un poids normal ne signifie pas toujours que vous êtes en bonne santé. En effet, votre pourcentage de masse graisseuse peut quand même être élevé (plus de 26 % chez les femmes et 38 % chez les hommes), ce qui accroîtra le risque de syndrome métabolique. Veillez également à vous relaxer et à dormir suffisamment, car le stress augmente l’insulinorésistance, le taux de cortisol, le risque d’hyperinsulinémie, ainsi que l’activité inflammatoire. L’hyperinsulinémie active le système nerveux sympathique et génère du stress. Ensuite, le cortisol stimule le stockage de graisse dans la région abdominale. C’est pourquoi il est recommandé de se reposer régulièrement pour diminuer le stress psychique. Par ailleurs, évitez de fumer, au risque de contribuer à l’insulinorésistance, d’augmenter le taux de triglycérides et de diminuer le taux de HDL.

Chaque facteur de risque du syndrome métabolique est traité séparément.

Les patients souffrant de maladies cardiovasculaires doivent régulièrement se rendre chez leur médecin pour se soumettre à un dépistage des troubles métaboliques. À l’inverse, les personnes atteintes du syndrome métabolique doivent passer des tests pour les maladies cardiovasculaires. Lorsque le diagnostic est confirmé, le patient subira un traitement agressif et soutenu, dans le but de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 2. Chaque facteur de risque du syndrome métabolique est traité séparément.

Il n’existe actuellement aucun traitement médicamenteux qui aurait un effet direct sur les mécanismes sous-jacents à l’origine du syndrome métabolique. Les patients souffrant de maladies cardiovasculaires ou ceux qui courent un risque élevé de développer de telles affections devraient entamer un traitement médicamenteux. Les différents médicaments sont les antihypertenseurs, les médicaments diminuant la tension artérielle, ceux normalisant le profil lipidique (augmentation du taux de cholestérol HDL) et ceux favorisant la perte de poids lorsque les régimes classiques semblent inefficaces.

Si vous avez encore des questions ou si vous souhaitez recevoir des conseils, n’hésitez pas à prendre contact avec notre pharmacien Viata.

Votre sélection
Affiner la sélection
Affiner la sélection

'metabool-syndroom' - tous les produits

1 - 10 de 576 |
Orlistat Sandoz 60mg Capsules 126 pièces

Produit minceur. Aide à la perte de poids.

Plus d'infos »
46,52
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 2 pièces
Commandé aujourd'hui, livré mercredi

Promo
placeholder
 (83)
XLS Medical Max Strength Comprimés 120 pièces

Complément alimentaire à base de clavitanol, sous forme de comprimés. Contribue à la prévention du surpoids et au maintien du poids. Réduit les calories absorbées par les principaux nutriments : glucides, sucres et graisses.

Plus d'infos »
€ 99,00 -35%
64,35
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 2 pièces
Commandé aujourd'hui, livré mercredi

Promo
placeholder
 (14)
XLS Medical Hunger Buddy Comprimés 40 pièces

Ce dispositif médical à base d'un mélange unique de fibre, Redusure, sous forme de comprimés. Favorise la réduction d'appétit et procure une sensation de satiété. Indiqué chez les personne ayant un gros appétit.

Plus d'infos »
€ 21,31
13,85
En stock

Commandé aujourd'hui, livré mercredi

placeholder
 (1)
Armolipid Comprimés 60 pièces

Complément alimentaire contenant polycosanols, riz rouge fermenté, acide folique, coenzyme Q10 et astaxanthine. Sans gluten. Aide à contrôler le taux de cholestérol.

Plus d'infos »
€ 33,14 -10%
29,83
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 3 pièces
Commandé aujourd'hui, livré mercredi

Ernst tisane amincissante Infusettes 24 pièces

Thé minceur en sachets.

Plus d'infos »
5,31
En stock

Commandé aujourd'hui, livré mercredi

placeholder
 (0)
Armolipid Plus Comprimés 30 pièces

Complément alimentaire à base de riz rouge, de co-enzyme Q10 et d’astaxanthine, sous forme de comprimés. Maintient un bon taux de cholestérol.

Plus d'infos »
€ 23,10 -20%
18,48
En stock

Commandé aujourd'hui, livré mercredi

placeholder
 (0)
Armolipid Comprimés 30 pièces

Complément alimentaire à base de levure de riz rouge, sous la forme de comprimés. Contribue à l'abaissement du taux de cholestérol.

Plus d'infos »
€ 19,50 -20%
15,60
En stock

Commandé aujourd'hui, livré mercredi

placeholder
 (15)
Mannavital Platinum Red Yeast Rice Capsules 60 pièces

Complément alimentaire à base de levure de Riz rouge standardisé à 1,5% de monacoline K. Avec coenzyme Q10. La levure de riz rouge peut contribuer au maintien d'un taux de cholestérol normal.

Plus d'infos »
€ 19,95 -10%
17,96
En stock

Commandé aujourd'hui, livré mercredi

placeholder
 (12)
Bional Poids Ideal Capsules 80 pièces

Complément alimentaire. Peut favoriser le transit et contribuer au soutien la perte de poids.

Plus d'infos »
€ 11,35 -10%
10,22
En stock

Commandé aujourd'hui, livré mercredi

Promo
placeholder
 (15)
XLS Medical capteur de graisses sticks Promo Stick poudreur 60+30 pièces

Complément alimentaire à base de litramine, sous forme de poudre en stick. Cette nouvelle forme d'ingestion est plus directe et plus rapide. Au goût agréable de fruits rouges, il permet une perte de poids plus importante. C'est le moyen idéal pour perdre du poids et le contrôler.

Plus d'infos »
€ 70,48
45,81
En stock

Livraison gratuite à l'achat de 2 pièces
Commandé aujourd'hui, livré mercredi

1 - 10 de 576 |
Expériences partagées