27-11-2017 | Affections

Trucs et astuces pour administrer un aérosol à un enfant


Rhume, grippe, angine, pharyngite, bronchite, et, pour les plus petits : bronchiolite ! Bref, c’est la saison des infections respiratoires, surtout chez les enfants. Et qui dit infection respiratoire dit : aérosol ! Mais comment administrer un aérosol à un petit bout ? 

​Eh oui, les enfants sont parfois trop petits ; difficile de leur faire comprendre l’utilité de l’aérosol et de les maintenir tranquilles. Pas de panique, nous vous donnons quelques trucs et astuces pour y parvenir, ainsi que la procédure pour une administration correcte du soin.

 

 

Comment administrer un aérosol à votre petit bout ?
 

1.      Expliquez-lui le soin

Si l’enfant est en âge de comprendre, comme pour tous les soins de santé, commencez par lui expliquer l’utilité de l’aérosol, en précisant qu’il se sentira mieux après, qu’il pourra respirer plus facilement, qu’il toussera moins, etc. Il doit comprendre que ce soin va l’aider à guérir.

Expliquez-lui aussi, avant d’administrer l’aérosol pour la première fois, en quoi consiste le soin et ce que vous allez faire exactement. N’hésitez pas, pour ce faire, à le montrer sur une peluche ou sur vous-même. Vous pouvez rassurer l’enfant en lui expliquant que ce n’est pas douloureux. Prévenez-le que le dispositif fait du bruit et faites-le lui écouter une fois avant de commencer l’administration. En effet, ce bruit est impressionnant et effrayant pour les enfants.

Expliquez-lui aussi, avant de faire le soin pour la première fois, en quoi consiste l’aérosol et ce que vous allez faire exactement. N’hésitez pas, pour ce faire, à le montrer sur une peluche ou sur vous-même.


2.      Installez-le correctement

Pour les plus petits, il peut être rassurant d’être assis sur vos genoux. Les plus grands, quant à eux, peuvent se mettre assis, voire même debout. Tant qu’ils gardent bien le masque sur le nez et la bouche toute la durée de l’aérosol, ils peuvent ainsi rester libres de mouvements.


3.      Donnez-lui un rôle

En fonction de son âge, l’enfant peut participer à la préparation de l’aérosol : assembler les embouts, verser les liquides ou placer le puff, etc. Avec un peu d’imagination, vous pouvez aussi en faire un jeu.


4.      Occupez-le

Donnez-lui un jouet ou une peluche pour l’occuper et le distraire pendant l’administration de l’aérosol. Il peut ainsi colorier ou, s’il est trop petit, n’hésitez pas à capter son attention avec une chanson, des gestes, un objet, etc. Tâchez d’occuper ses mains, si possible, pour éviter qu’il n’arrache le masque.


5.      Mesurez le temps qu'il reste

Certains aérosols peuvent durer jusqu’à 10 minutes. N’hésitez pas à utiliser des moyens visuels pour que l’enfant sache combien de temps il reste. Vous pouvez ainsi faire avancer une petite voiture sur un chemin, par exemple, ou utiliser une réglette à colorier.

Par ailleurs, il est possible d’administrer l’aérosol en deux fois, en laissant maximum 5 à 10 minutes entre les deux séances. Parfois, 8 minutes suffisent : pas de panique s’il reste peu de liquide dans la chambre de l’appareil.

N’hésitez pas à utiliser des moyens visuels pour que l’enfant sache combien de temps il reste. Vous pouvez ainsi faire avancer une petite voiture sur un chemin, par exemple, ou utiliser une réglette à colorier.


6.      Instaurez un rituel après l’administration

Pourquoi ne pas prévoir un petit moment de réconfort après l’administration de l’aérosol, comme un gros câlin, par exemple. L’enfant mord ainsi sur sa chique lorsqu’il sait que quelque chose d’agréable l’attend. De plus, c’est le moment idéal pour le féliciter et l’encourager pour la prochaine fois.


7.      Ne perdez pas espoir

Ne vous découragez pas ! Les premiers aérosols peuvent être un peu chaotiques, car c’est nouveau pour l’enfant. Cependant, vous verrez qu’il s’y habituera rapidement. Il est donc essentiel de tenir bon, car ce soin est indispensable pour sa guérison et son bien-être.


8.      Dès que possible, utilisez un puff

Le puff peut être une alternative très pratique à l’aérosol. Cependant, c’est le médecin qui doit en prendre la décision en fonction de l’âge, des capacités de l’enfant, ainsi que de la pathologie.

Le puff peut ainsi être administré dès tout petit, à l’aide d’une chambre d’inhalation et d’un masque. Si l’enfant est plus grand, il peut même l’utiliser sans masque, pour peu qu’il soit capable de pincer les lèvres pour maintenir la bouche hermétiquement fermée.

Le puff peut être une alternative très pratique à l’aérosol. Il peut être administré dès tout petità l’aide d’une chambre d’inhalation et d’un masque.

Conseils d’utilisation du puff :

  • Fixez le masque sur la chambre d’inhalation.
  • Insérez le puff de l’autre coté de la chambre d’inhalation.
  • Placez d’abord le masque de façon hermétique sur le visage de l’enfant, en veillant à bien couvrir le nez et la bouche.
  • Appuyez une fois sur le puff.
  • Faites respirer l’enfant 5 à 10 fois, en fonction des recommandations
  • Répétez l’opération autant de fois qu’indiqué.

N.B. : en cas d’utilisation de corticoïdes, veillez à bien rincer la bouche de votre enfant, à le faire boire, ou à lui laver les dents. En effet, ce type de produit pourrait engendrer des mycoses buccales. Vous pouvez également lui rincer le visage avec un linge ou un gant de toilette humide. Pour ne pas oublier, vous pouvez conserver le puff ou les liquides pour aérosol près de la brosse à dents

En cas d’utilisation de corticoïdes, veillez à bien rincer la bouche de votre enfant, à le faire boire ou à lui laver les dents.


N’oubliez pas de nettoyer les appareils

Rincez quotidiennement le masque, la chambre d’inhalation ou l’embout contenant les produits pour l’aérosol, et nettoyez tous ces accessoires une fois par semaine avec de l’eau et du savon. Rincez minutieusement et laissez sécher à l’air libre : ne frottez pas avec un essuie ou un torchon pour les essuyer !

Rincez quotidiennement tous les accessoires, nettoyez-les une fois par semaine avec de l’eau et du savon, rincez-les minutieusement et laissez-les sécher à l’air libre : ne frottez pas avec un essuie ou un torchon pour les essuyer !

Nous désirons connaître votre opinion, partagez-la avec nous ici
Blog - La santé et le bien-être d'abord !

Bienvenue sur le blog Viata. Vous y trouverez tout ce qui concerne la santé et le bien-être, qui occupent le premier plan.